Pourquoi, je ne perds pas de poids avec Chrono-nutrition ?

La Chrono-nutrition est une méthode pour la perte de poids qui a été créée en 1986 par le Dr Alain Delabos. Cette méthode est fondée sur l’horloge biologique de notre organisme. Suivant l’heure, certains aliments sont privilégiés et d’autres pas. En suivant cela, normalement, vous évitez de stocker les aliments consommés aux « bonnes » heures.

 

La Chrono-nutrition est basée sur la chronobiologie, les sécrétions hormonales et enzymatiques que produit le corps humain face à différents stimuli : la lumière, la chaleur, le froid, le sommeil, la faim…

Le régime prend aussi en compte votre morphologie : votre poids, votre taille, votre tour de taille, votre tour de hanches, etc…

Le concept fait débat dans le monde des professionnels de la nutrition. Quelques recherches cliniques furent établies mais celles-ci ne sont pas suffisantes pour la grande majorité des professionnels.

Personnellement, je n’ai pas d’avis clair sur la science derrière ce régime mais vu les repas types proposés, je peux comprendre pourquoi vous vous demandez : je ne perds pas de poids avec Chrono nutrition.

Le petit-déjeuner et le déjeuner sont très riches en féculents, en protéines et en graisses, ils ne comprennent aucun apport en fibres végétales, ni légumes, ni fruits. Les en-cas proposés sont plutôt sains et on préconise d’attendre d’avoir faim. Et pour conclure sa journée, le dîner n’est pas obligatoire, il est plutôt léger par rapport aux autres repas et offre la possibilité de manger des légumes.

Le Manque de Variété de la Méthode Chrono-nutrition

Ce régime alimentaire est riche en protéines donc il a l’avantage de maintenir votre sensation de satiété plus longtemps, ce qui théoriquement fait que vous mangez moins et donc, perdez du poids.

Néanmoins, le manque de diversité alimentaire, surtout au niveau végétal (même les soupes sont proscrites) peut être très difficile à suivre à long terme et vous finirez, sans le moindre doute, à avoir des carences alimentaires au bout d’un certain temps.

D’autre part, l’apport calorique du régime Chrono-nutrition est élevé (plus de 2400 calories par jour). Ce qui est généralement recommandé pour une femme très active ou un homme moyennement actif. Pour maintenir un poids stable cela fonctionne donc; pour perdre du poids sans avoir un déficit calorique cela n’est pas dans l’ordre du possible.

En conséquence, ce régime très riche en graisses saturés, en sodium et en cholestérol (pas le bon) peut contribuer au développement de maladies cardiovasculaires.

La faible teneur en fibres vous a fait ou vous ferra connaître les joies de la constipation et à long terme peut mener vers d’éventuelles carences.

Si vous avez une pathologie des reins, ce régime peut s’avérer très dangereux.

Donc, après avoir constaté que ce régime est très restrictif et n’a pas été accepté en tant que tel par la communauté scientifique. Je vous conseille de tenter une autre approche; qui elle, sera beaucoup moins drastique et surtout, plus facile à suivre au quotidien.

Je ne Perds Pas de Poids avec Chrono-nutrition, Que faire ?

 

Les options alimentaires ne manquent pas. Mais avant tout, il faut établir une base saine et un certain savoir nutritionnel. Et que ce dernier, se base sur ce que nous savons aujourd’hui et non pas; les mythes autour de la nutrition qui circulent depuis des décennies; par exemple, prenons le cas du cholestérol. Il y en a deux types : un meilleur pour vous (HDL), l’autre moins (LDL) mais les deux sont indispensables; vous pouvez donc manger des œufs au petit-déjeuner si bon vous chante, tous les matins !

Les matières grasses

Les matières grasses, autrefois, diabolisées sont dorénavant mis à l’avant, y compris dans le cadre de la perte de poids.

Aujourd’hui, nous savons que ce que l’on appelle les « graisses saines » sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Parmi celles-ci, on retrouve : les noix (amandes, pistaches, arachides, etc.), l’avocat, l’huile d’olive extra vierge, l’huile de noix de coco (peu assimilée par notre corps), l’huile de colza, les huiles de noix, le beurre biologique (provenant du lait de vaches nourries à l’herbe), les poissons gras (qui apportent des acides gras et des vitamines essentielles), etc…

Puis, revenons-en aux légumes – et les fruits (mais en quantité moindre dans le cadre de la perte de poids). Ils sont tout simplement la base de notre alimentation. Il est dont primordial d’apprendre à les cuisiner (privilégiez-les frais ou à la limite, surgelés) et de baser vos repas autour des végétaux.

Pour perdre du poids, si vous n’avez aucune intolérance; vous pouvez quand même vous autoriser de temps à autre, un bout de fromage, un verre de vin ou un peu de gâteau.

D’ailleurs, suivant l’alimentation qui vous convient le mieux, qu’elle soit variée, cétogène, sans gluten ou blé, paléo, végétarienne ou végane; vous pouvez trouver de nombreuses alternatives pour conserver le plaisir alimentaire tout en perdant du poids ! Le nombre de blogs sur la toile avec des idées recettes adaptées à tous est absolument gigantesque !

Le plus important est de trouver ce qui vous convient.

Par exemple, si vos habitudes alimentaires sont plutôt bonnes, riches en végétaux, avec suffisamment de protéines et de matières grasses. Il suffit de réduire votre apport calorique, vous pouvez par exemple, limiter votre consommation de sucres et de féculents. Et aussi, faire plus de sport…en emportant un en-cas sain avec vous. Sans exception ! (1)

Si vous avez besoin d’aide avec les calories, utilisez un calculateur de calories (faites une recherche sur un moteur de recherche).

Aussi, vous pouvez intégrer la pratique du jeûne intermittent. Qui vous permet de manger entre une certaine tranche horaire puis de « jeûner » le reste du temps ou vous pouvez jeûner, une fois par semaine. Cette méthode est reconnue et peut réellement vous aider à perdre du poids plus facilement. (2)

Renseignez-vous, lisez nos articles et oubliez à tout jamais cette phrase : je ne perds pas de poids avec Chrono-nutrition ou une autre diète X-Y.

Pour maigrir et maintenir sa perte de poids, le savoir est la clé !

References:

(1) Effects of a low-carbohydrate diet on weight loss and cardiovascular risk factor in overweight adolescents. Stephen B. Sondike, Nancy Copperman, Marc S. Jacobson. Preliminary data for this manuscript were presented at the Society for Adolescent Medicine Annual Meeting. 2000.
(2) Alternate-day fasting in nonobese subjects: effects on body weight, body composition, and energy metabolism. Heilbronn LK, Smith SR, Martin CK, Anton SD, Ravussin E. Am J Clin Nutr. 2005.