Comment accelerer son metabolisme

Comment accélérer son métabolisme?

Vous avez déjà certainement entendu que si vous prenez du poids trop rapidement, cela est probablement dû à votre métabolisme qui serait trop lent. Comment accélérer son métabolisme pour manger plus et maigrir facilement? Mais avant cela, qu’est-ce que le métabolisme?

Pour vulgariser, il s’agit des dépenses d’énergie nécessaires au fonctionnement de votre organisme. Donc, le nombre de calories de base juste pour que tout fonctionne bien.

Et effectivement, suivant les personnes ce dernier diffère. Pourquoi?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent expliquer une chute dans le métabolisme de base, par exemple:

Les régimes draconiens ralentissent le métabolisme

Quand on ne mange pas assez, c’est simple, notre organisme se protège et comme un ordinateur en veille, il se met à « économiser » de l’énergie. Il apprend donc à dépenser moins de calories pour réaliser les mêmes tâches (à savoir respirer, digérer, etc…).

Donc, si on se restreint trop, le retour sera violent. D’où, l’effet yo-yo si commun. L’organisme a été privé, le métabolisme chamboulé, donc dès qu’on réintroduit une alimentation normale, l’organisme tire un maximum de ce qu’il a à sa disposition. Il est donc primordial de consommer suffisamment de calories pour éviter ce genre de mésaventure. (1)

Le choix des aliments influencent la vitesse du métabolisme

Comme le dit l’adage, toutes les calories ne se valent pas (sur le point de vue nutritionnel). Pour optimiser le fonctionnement du corps, il faut consommer davantage de protéines et moins de glucides (sucres et féculents).

Si on consomme trop de glucides, cela tend à ralentir le métabolisme et à augmenter le taux de glucose sanguin, donc deux choses qui ne sont pas saines à long terme. Il est important de consommer suffisamment de protéines, de graisses saines et de fibres alimentaires (des légumes donc). (2)

Le manque d’exercice ne fait rien pour accélérer le métabolisme

Voilà, une façon qui semble évidente pour accélérer le métabolisme mais pourtant, la majorité d’entre-nous n’en faisons pas assez, quotidiennement. Car faire du sport ça ne devrait pas être, d’une part, une corvée et d’autre part, anecdotique.

Pour commencer, une petite routine quotidienne tonique de 30 minutes, de préférence en matinée, vous permettra de booster votre métabolisme (faites un tour sur YouTube, il y en a pour tous les goûts). (3)

Il faut juste éviter de faire une razzia sur le frigo en suivant. Le snack parfait après un effort? Des œufs durs ou à la coque! Sans la tonne de mayonnaise, bien entendu.

Il n’y a pas de solution miracle, encore une fois, il s’agit de changer son style de vie et de manger par rapport à ses besoins réels. Oubliez les pilules magiques qui vous promettent monts et merveilles. C’est de l’intox, ça ne fonctionne pas. Par contre, il y a des plantes et des aliments qui peuvent vous aider…

5 plantes et aliments pour vous aider à accélérer le métabolisme et brûler les graisses

L’extrait de thé vert

L’extrait de thé vert est très populaire dans l’industrie des pilules d’amaigrissement et ce n’est pas sans raison. L’antioxydant principal qu’il contient est le EGCG, une aide brûle-graisses.

Il semblerait également augmenter l’activité de la norépinéphrine (aussi appelée noradrénaline), une hormone qui aide à brûler les graisses. (4)

Il contient également de la caféine connue pour sa stimulation du métabolisme.

Donc, il n’est pas surprenant qu’avec ce cocktail détonnant, il soit une excellente aide contre les kilos superflus et un métabolisme en mode hivernation.

La caféine

La caféine est la substance psychoactive la plus consommée au monde, communément trouvée sous sa forme la plus populaire, le café. (5)

Mais elle est aussi trouvée dans le thé vert et le chocolat noir.

Des études montrent que la caféine booste le métabolisme de 3 à 11% et augmente l’élimination des graisses jusqu’à 29%. (6)

Par contre, comme toute substance psychoactive, elle peut avoir des effets secondaires qui différent suivant les personnes. Elle peut causer (si prise en abus) de l’anxiété, de l’insomnie, des diarrhées, des nausées, des palpitations, etc…

Et que vous supportiez ou pas la caféine, un abus régulier réduira la qualité de votre sommeil. Donc, la caféine, c’est bien mais avec modération! (7)

Vous pouvez en trouver en poudre ou en pilules (n’utilisez la poudre que si vous avez une balance), dans les cafés de qualité – les autres aussi, mais pourquoi se priver d’un bon café?! – puis dans le thé vert que j’ai mentionné ci-dessus.

Le curcuma

Le curcuma est une épice jaune – l’ingrédient principal du curry – qui contient de nombreuses propriétés bienfaisantes. L’antioxydant le plus actif du curcuma, la curcumine réduit l’absorption du cholestérol et améliore le taux de graisses corporelles. Elle aide ainsi à éliminer les graisses mais le curcuma possède beaucoup d’autres propriétés… (8)

Certains de ses composés agissent comme un anti-inflammatoire, un anti-bactérien, d’autres comme un stimulant, ou encore comme un reminéralisant. Il possède des vertus extraordinaires qui permettent de limiter la fatigue.

Il aide à réduire le taux de « mauvais » cholestérol (LDL) et donc par conséquent, à prévenir les maladies cardiovasculaires.

On peut le trouver sous sa forme la plus commune, en poudre ou bien frais (à râper).

Le yerba maté

Le maté est extrait d’un arbuste originaire des forêts tropicales d’Amérique du Sud. Ce thé est conçu par la torréfaction et la pulvérisation des feuilles de yerba maté.

Il est réputé pour ses vertus tonifiantes grâce à sa forte teneur en caféine, théobromine, flavonoïdes, en vitamines, etc…

C’est un excellent stimulant du système nerveux et ses composants principaux aident à brûler les excès de graisses en stimulant la lipolyse et la glycolyse – soit la dissolution des lipides et du glucose dans l’organisme.

Des études montrent l’efficacité considérable du maté dans le cadre de la perte de poids et de surcroît, celui-ci semble également avoir un effet coupe-faim et anti-diabétique. (9)

Le glucomannane

Le glucomannane est un type de fibre trouvée dans les racines de l’igname éléphant – aussi appelé Konjac. Il absorbe l’eau et devient gélatineux, tapissant votre estomac. Ce qui vous aide à vous sentir rempli plus rapidement. (10)

Des études ont montré qu’il était réellement efficace dans la perte de poids. En combinaison avec une diète saine, des individus ont perdu entre 3 et 5 kg en 5 semaines. (11)

Par ailleurs, il a d’autres propriétés intéressantes. Il nourrit les bonnes bactéries de votre système digestif, il peut aussi réduire le taux de glucose sanguin, le « mauvais » cholestérol et les triglycérides, et il serait un excellent remède contre la constipation. (12)

Il est important de le consommer au moins, une demi-heure avant les repas avec un verre d’eau.

Avec ces astuces vous allez certainement comprendre comment accélérer le métabolisme pour perdre du poids de facon saine et correcte.

References I:

(1) The Study of the Effects of Diet on Metabolism and Nutrition (STEDMAN) weight loss project: Rationale and design. Haqq AM, Lien LF, Boan J, Arlotto M, Slentz CA, Muehlbauer MJ, Rochon J, Gallup D, McMahon RL, Bain JR, Stevens R, Millington D,Butler MD, Newgard CB, Svetkey LP. Contemp Clin Trials. 2005.
(2) Low-carbohydrate nutrition and metabolism. Eric C Westman, Richard D Feinman, John C Mavropoulos, Mary C Vernon, Jeff S Volek, James A Wortman, William S Yancy, Stephen D Phinney. American Society for Clinical Nutrition. 2007.
(3) A 45-minute vigorous exercise bout increases metabolic rate for 14 hours. Knab AM, Shanely RA, Corbin KD, Jin F, Sha W, Nieman DC. Med Sci Sports Exerc. 2011.
(4) The effects of green tea on weight loss and weight maintenance: a meta-analysis. Hursel R, Viechtbauer W, Westerterp-Plantenga MS.Int J Obes (Lond). 2009.

References II:

(5) Is caffeine addictive? The most widely used psychoactive substance in the world affects same parts of the brain as cocaine. Daly JW, Holmén J, Fredholm BB.Lakartidningen. 1998.
(6)Normal caffeine consumption: influence on thermogenesis and daily energy expenditure in lean and postobese human volunteers.AG Duioo, CA Geissler, THorton, A Collins, DSMiller. American Society for Clinical Nutrition.1989.
(7) Caffeine, mental health, and psychiatric disorders. Lara DR. J Alzheimers Dis. 2010.
(8) Curcumin modulation of high fat diet-induced atherosclerosis and steatohepatosis in LDL receptor deficient mice. Hasan ST, Zingg JM, Kwan P, Noble T, Smith D, Meydani M. Atherosclerosis. 2014.
(9) Anti-obesity and anti-diabetic effects of Yerba Mate (Ilex paraguariensis) in C57BL/6J mice fed a high-fat diet.Young-Rye Kang, Hak-Yong Lee, Jung-Hoon Kim, Dea-In Moon, Min-Young Seo, Sang-Hoon Park, Kwang-Ho Choi, Chang-Ryong Kim. Lab Anim Res. 2012.

References III:

(10) Dietary Fiber and Energy Regulation. Britt Burton-Freeman. The American Society for Nutritional Sciences. 2000.
(11) Experiences with three different fiber supplements in weight reduction.
Birketvedt GS1, Shimshi M, Erling T, Florholmen J. Med Sci Monit. 2005.
(12) Effect of glucomannan on plasma lipid and glucose concentrations, body weight, and blood pressure: systematic review and meta-analysis. Sood N, Baker WL, Coleman CI. Am J Clin Nutr. 2008.